Faut-il une licence pour pratiquer l’équitation en centre équestre ?

L’équitation est une activité qui intéresse de plus en plus de personnes, enfant comme adulte. Activité de plein air, comportant quand même des risques de sécurité physique, la pratique de l’équitation nécessite des mesures préventives pour tout pratiquant. Au nombre de ces mesures, nous pouvons citer la licence équestre. Pourquoi une licence ? Est-elle vraiment indispensable pour la pratique de l’équitation en centre équestre ?

Qu’est-ce qu’une licence d’équitation ?

Comme le permis de conduire est indispensable à la conduite d’un véhicule à moteur, la licence d’équitation est nécessaire pour galoper librement.

C’est une autorisation délivrée par la fédération française d’équitation, et qui rassemble un certain nombre d’informations concernant votre état civil, les examens équestres déjà passés, les résultats en compétition, etc.

À quoi sert une licence ?

Une licence d’équitation permet de :

  • Monter à cheval tout en étant assuré en cas d’accident ;
  • Accéder à de nombreuses disciplines équestres ;
  • Passer ses galops d’équitation (sortes d’examens) ;
  • Faire des concours hippiques ;
  • Avoir droit à des tarifs préférentiels pour les sorties, pour s’équiper et pour le bien-être du cavalier.

La licence présente aussi le gros avantage d’obtenir des réductions ou des gratuités auprès des partenaires de la Fédération Française d’Équitation.

Au-delà de ces avantages, le premier atout de la licence d’équitation est qu’elle offre une assurance complète pour toute action d’équitation, que ce soit lors de la mise en condition du cheval jusqu’à son retour à son lieu d’hébergement. Ainsi, elle semble être utile seulement pour lors de pratique libre, ou pour les concours hippiques, mais ne vous y trompez pas. La licence d’équitation est vraiment nécessaire même en cas d’équitation en centre équestre. Il est vrai que si vous pratiquez l’équitation en centre équestre, la licence ne vous paraîtra utile qu’en cas de sinistre, mais il est toujours mieux d’être couvert, car on ne sait jamais à quel moment un accident peut survenir.

En tout état de cause, nous vous conseillons vivement de prendre une licence d’équitation, quel que soit le lieu de votre pratique.